Skip to main content

Arrêt de la Cour des monnoies, qui ordonne que les essayeurs des monnoies en titre, qui se mêlent du commerce de l'orfévrerie, seront tenus d'opter au greffe des jurisdictions dont ils relèvent, & de se défaire des marchandises qu'ils ont, dans le délai d'un an, au cas que leur option soit pour l'exercice de leur charge : du 11 juin 1785 : extrait des registres de la Cour des monnoies

Item Preview

SIMILAR ITEMS (based on metadata)